KOUDOUGOU, CENTRE DE REEDUCATION DES HANDICAPES (C.R.H)

par yaaba mjeanne  -  13 Mai 2010, 17:56  -  #HANDICAP

 

    Centre Rééducation (03)

J'ai du mal à marcher mais je suis de bonne humeur tout de même

tout comme mes petits camarades

Centre Rééducation (02)

 

 

 

 

 

  Centre Rééducation (04)

 

 

 

 

 

 

 

 

Centre Rééducation (05)

 

Voir le site du centre de Rééducation des Handicapés de Koudougou 

    http://www.handicapkoudougou.org/

  Les personnes en soins peuvent rester longtemps, voire plusieurs mois. La partie hébergement du centre est en très mauvais état et surchargée. Un nouvel établissement est en cours de construction et les patients et leur famille seront mieux installés.

Chaque malade réside avec un accompagnateur, en général la maman pour les enfants ; elle doit s'occuper de l'enfant en dehors des soins, faire la toilette, préparer les repas, entretenir le linge, faire le ménage dans la chambre, etc. Il y a beaucoup d'entraide entre tous : un vrai petit village.

Centre Rééducation (14) 

 

 

   Centre Rééducation (15)

 

 

 

 

  Centre Rééducation (11)

 

 

 

 

Centre Rééducation (08)

 

 

 

  Centre Rééducation (17)

 

 

 

  Centre Rééducation (16)

 

 

 

Centre Rééducation (07)

Les enfants qui peuvent rester plusieurs mois ne vont plus à l'école et aucune structure n'existe pour assurer un minimum de soutien scolaire.

Un projet de construction de deux salles de classe est à l'étude mais il manque le financement.

Voir le projet : Construction de 2 classes

 

Des volontaires de Planète Urgence ont assuré quelques sessions de soutien scolaire en utilisant la salle de formation des kinés, pas souvent disponible, on va sous l'arbre :

Centre Rééducation (26)

Le centre souffre d'un manque chronique de médicaments. Depuis la fin des MNU (médicaments non utilisés) il n'y a plus d'approvisionnement faute de moyens financiers pour les acheter.

 

Centre Rééducation (25)

La pharmacie du Centre

Les malades doivent aller chercher en payant les médicaments dans les pharmacies en ville. Les dons sont nettement insuffisants par rapport aux besoins ; l'infirmerie est ouverte aux patients extérieurs au centre : pansements, soin du paludisme et toutes les petites affections courantes qui ne nécessitent pas la visite à l'hôpital.

 

Blandine 29/09/2010 09:51



Ces photos font réfléchir. Si seulement on savait quoi faire???? Aimer et moins se regarder le nombril??? Bonne journée Blandine



MamaAfrika 26/07/2010 19:37



Bonsoir, je parcours votre blog, et je me rend compte que partout il y a ce problème dans le continent Africain , trop peu
d'aides....